Société civile : l’ONG Sillons d’Espoir s’engage au profit des populations vulnérables

Article : Société civile : l’ONG Sillons d’Espoir s’engage au profit des populations vulnérables

Société civile : l’ONG Sillons d’Espoir s’engage au profit des populations vulnérables

Le jeudi 02 juin 2016, à 10 heures, c’est un sympathique restaurant de la place, à Abidjan – Cocody qui a servi de cadre pour la tenue de l’assemblée générale constitutive de l’ONG Sillons d’Espoir. J’ai eu le privilège de prendre part à cette rencontre initiée par la présidente fondatrice  de ladite association dont le siège est basé en France, Mme Nicole T.Galo. Faisant leurs premiers pas au sein de la société civile ivoirienne, cette ONG qui enregistre déjà à son actif plusieurs actions humanitaires pour le bien être des communautés, entendait employer les moyens idoines permettant de lui conférer une existence légale. Ainsi, après avoir partagé avec l’assemblée leur vision, les membres du bureau exécutif présents ont procédé à la lecture et à l’adoption des statuts et règlement intérieur.

Des buts qui répondent aux besoins des populations les plus vulnérables

942794_441537269269522_782268258_n

Selon ses Animateurs, l’ONG Sillons d’Espoir  a pour but de lutter contre la pauvreté et l’analphabétisme, de défendre les droits fondamentaux et apporter assistance et aide, sous quelque forme que ce soit aux victimes de guerre, de défendre et promouvoir les droits des enfants victimes de violences physiques, verbales et sexuelles et de mener des programmes d’action ou de campagnes de témoignages, d’informations ou de sensibilisation au respect de la dignité humaine. Elle a pour vocation d’être un créneau visant à apporter aide et soutien à l’enfance africaine en difficulté. La force de conviction avec laquelle les représentants nationaux de cette ONG présentaient leurs différentes actions à court et à long terme a particulièrement retenue mon attention. Pour moi, il s’agit indubitablement de l’une des associations sur lesquelles l’on peut fonder un véritable espoir.

L’un de ses principaux projets en cours est la réhabilitation d’une salle de 3 classes de l’école primaire et de la toiture de la maternité de Zorofla, dans le département de Zuenoula, au centre ouest de la Côte d’Ivoire.

Avec l’imminente existence légale de l’ONG Sillons d’Espoir, c’est la famille de la société civile ivoirienne qui s’agrandit.

M.Z.

Partagez

Commentaires