Ici, les vainqueurs du trophée manifestent leur joie avec à leur tête, Eric Patron, capitaine de l'équipe. Crédit photo : M.Z.

L’OIPR organise un tournoi de maracana au sein du Parc national du Banco

Dans le cadre de la célébration de la Quinzaine Nationale de la Salubrité, de l’Environnement et du Développement Durable (QNSEDD), un tournoi de maracana doté du trophée Anne Désirée OULOTO a été organisé le samedi 16 juin par l’Office Ivoirien des Parcs et Réserves (OIPR) au sein de la forêt du Banco.

Camion podium utilisé pour la sensibilisation des populations. Crédit photo : M.Z.

Cette 6me édition fut encore une fois l’occasion pour cette structure en charge de la gestion des parcs et réserves en Côte d’Ivoire, de sensibiliser le public sur l’importance que représente ce patrimoine écologique, fort de ses 3474 hectares.

Haut lieu touristique et sanctuaire de la Biodiversité en Côte d’Ivoire, ce site est malheureusement méconnu des populations. Pourtant, on ne le dira jamais assez, le Parc national du Banco est le poumon vert de la ville d’Abidjan. Un véritable réservoir d’oxygène auquel nous dévons l’atténuation de la pollution atmosphérique. Une fois à l’intérieur, loin du vacarme urbain, vous êtes sûrs de respirer de l’air de qualité.

Chaque fois que j’en ai l’occasion, je tiens à partager la beauté de cette imposante forêt  située en plein cœur de la capitale économique du pays. Plutôt que de véhiculer des informations dont la plupart tirent leurs fondements de rumeurs, de croyances populaires, d’intoxication, j’invite chacun à apprendre à mieux connaître cette richesse environnementale dont dispose la Côte d’Ivoire.

Une vue des Supporters. Crédit photo : M.Z.

L’ OIPR le fait si bien à travers ce tournoi qui a mis en scène 10 équipes : celle du Ministère de la Salubrité, de l’Environnement et du Développement Durable (MINSEDD), de l’Agence Nationale de l’Environnement (ANDE), de l’Agence Nationale de Gestion des Déchets (ANAGED), de l’Office Ivoirien des Parcs et Réserves (OIPR), de la Radio Télévision Ivoirienne (RTI), de la Haute Autorité de la Communication Audiovisuelle (HACA), de Coco-Base de la Riviera Palmeraie, des Amis Sportifs, du Club des amis du Maracana et de  l’Association des Ivoiriens Anciens stagiaires et boursiers de l’Agence Coréenne de Coopération Internationale (AIA-KOICA).

La pluie qui s’est abattue sur le Parc n’a aucunement freiné l’ardeur des différentes équipes. Comme quoi, le Parc national du Banco, loin d’être un « nid d’agresseurs » comme certains tentent de le faire croire, vous offre un excellent cadre de divertissement, tout en contemplant la beauté de la nature et l’urgence qu’il y a de la préserver pour nous et les générations futures.

Il est bon de noter que le trophée est revenu à l’équipe Coco-Base de la Riviera Palmeraie.

Ici, les vainqueurs du trophée manifestent leur joie avec à leur tête, Eric Patron, capitaine de l'équipe. Crédit photo : M.Z.

Une victoire « entachée » par les impressions de certains participants se doutant de l’impartialité de l’arbitre, l’équipe du MINSEDD occupant quant à elle, le deuxième rang.

M.Z.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *